20 mai 2011

Concert Explosions In The Sky - Bataclan, Paris - 20 mai 2011

Explosions In The Sky au Bataclan, 20 mai 2011
Je ne compte plus les fois où je viens au Bataclan pour un concert ! En ce vendredi 20 mai 2011, c'est Explosions In The Sky que je vais découvrir pour la première fois. Arrivés en avance, nous voyons pour la première fois la salle du Bataclan quasiment vide. Donnant l'occasion d'explorer un peu la salle, je prends moult photos et je regarde de plus près le matériel son de la salle de concert tant de fois côtoyée. Place au concert !

Salle de concert (re)découverte avant Explosions In The Sky

Alors que la population sur place ne boit pas de bière à outrance et attend tranquillement le début du concert, mode sitting, je vais faire un tour au bar avant le concert d'Explosions In The Sky.

Je constate alors avec effroi que les tarifs pratiqués ce soir (pour un concert d'Explosions In The Sky post-rock, je le rappelle) sont plus bas que tous les autres gigs auxquels j'ai assisté dans cette salle ! En effet, à la fois les softs et les bières (enfin la bière uniquement pour kronenbourgistes, évidemment) sont moins chers que lors du concert de Paradise Lost ou Lamb Of God ! Cette différence de prix, je la prends très mal, étant donné que je suis plus venue pour écouter des groupes metal que rock et que les prix étaient souvent exorbitants pour les bières qui coulaient pourtant à flot. Rageuse, je me dirige vers le devant de la scène pour attendre le début du concert.

Première partie du concert d'Explosions In The Sky : Lichens

Perplexe. Ce mot pourrait résumer mon état à la fin de la première partie du concert d'Explosions In The Sky, tenue par Lichens, un monsieur seul sur le devant de la scène. Arrivé très cool sur une scène énorme, Robert Lowe, unique membre du groupe Lichens, s'installe avec sa tasse de thé avant de se lancer. Une sorte de transe commence alors.

Explosions In The Sky au Bataclan, 20 mai 2011, première partie : LichensPost-Rock, instrumental, experimental, ambiant, électro ou atmosphérique sont autant de styles qui colleraient à Lichens. Certains adhèrent, d'autres non. Je me trouvais dans la seconde catégorie et j'ai pu tester mes bouchons d'oreilles (très efficaces en concert !) tandis que d'autres se bouchaient les oreilles pour ne plus entendre. J'avoue que certains sons pouvaient ne pas être agréables à une oreille sensible. Je n'ai pas adhéré, mais j'ai trouvé la zen attitude du monsieur impressionnante, il était vraiment dans son monde, dans son trip, cool, et seul sur scène.

Un frontman vibrant (mais ça, c'est toute la basse qu'il y avait dans les effets !). Bon, trente minutes de musique atmosphérique non-stop et crescendo jusqu'à la fin où tout décroit, faut le faire quand même. Robert Lowe était par la suite au merchandising à vendre CDs et cassettes pendant le concert. Notez que je ne suis pas contre l'instrumental électro, mais je n'avais pas assez d'énergie pour fermer les yeux et apprécier la musique sans m'endormir debout, donc !

Explosions In The Sky : la découverte en concert

Cette introduction de concert avec Lichens était quelque peu perturbante pour ma part et j'avais un peu peur qu'Explosions In The Sky soit du même acabit. Que nenni ! À l'arrivée des gens du groupe, me voilà rassurée : ce sera intrumental, mais instrumental avec des instruments en direct ! Le troisième guitariste du groupe, Munaf Rayani, commence à parler au public et à nous lire un texte en français. Ce petit discours, très poétique, s'est conclu par un émouvant « Nous sommes Explosions dans le ciel ». Let's begin !


Explosions In The Sky au Bataclan, 20 mai 2011
Comment vous résumer ce concert ? J'ai été témoin d'un concert où le groupe connait la réelle signification du mot « communion ». La batterie, derrière physiquement mais absolument pas en arrière-plan en musique, a alterné magnifiquement douceur et puissance. Une précision de Chris Hrasky que j'ai trouvé réellement ahurissante vu la complexité des morceaux joués.

Les trois gratteux d'Explosions In The Sky s'étaient répartis sur scène et avaient tous les trois un tempo et un jeu de scène différent. Ainsi, le guitariste de gauche, Mark Smith, était le rythme lent, cool, technique d'appui et facile à suivre. Le guitariste de droite, Munaf Rayani, bougeait tel une vague et occupait bien son espace (de tous les côtés et de bas en haut, oui il fallait être grand pour le voir par terre, donc j'ai rien vu mais j'ai supposé !), il a d'ailleurs participé aux percussions, pendant un ou deux morceaux, en utilisant la caisse claire supplémentaire qui était sur la batterie.

Le dernier guitariste du concert, Michael James, en plein milieu, était la flèche du groupe : il jouait vite, avec une technique sans pain, et suait à grosses gouttes durant tout le concert. Il faisait chaud, oui, très chaud et je le plaignais un peu ! Le bassiste quant à lui (en supplément du groupe Explosions In The Sky, me semble-t-il, prénommé Carlos) suivait les lignes de guitares à la basse et faisait aussi quelques percussions et tambourins, le tout avec une harmonie qui m'a surprise (en bien !). Pour mieux comprendre tous ces propos, n'hésitez pas à regarder la vidéo du concert qui s'est passé en Belgique, ils étaient placés pareil :D.

Explosions In The Sky : concert à réitérer !

Au final, ce concert m'a agréablement surprise, à partir de la seconde partie. L'harmonie du groupe Explosions In The Sky et le son final des morceaux en concert était vraiment agréable à écouter. Tout le groupe, sans exception, avait les yeux fermés, du début à la fin des morceaux, comme une réelle communion sur scène. Explosions In The Sky vaut le coup d'œil et le coup d'oreille, et il porte bien son nom. Ce soir-là je n'étais pas enfermée au Bataclan, je parcourais les océans et plaines lors d'un voyage tumultueux et cotonneux à la fois. Et le petit plus à la fin, avant de se faire rudement virer par les vigiles, on a réussi à se faire dédicacer leur dernier album - magnifique - grâce au bassiste supplémentaire, que j'ai repéré près du merchandising et qui est allé embêter les membres du groupe pour signer le CD, merci Carlos !!

Explosions In The Sky au Bataclan, 20 mai 2011, tournée de Take Care, Take Care, Take Care
Au final, mon seul regret pour ce concert d'Explosions In The Sky au Bataclan, c'est ne pas les avoir connus plus tôt et de les avoir entendu au Glazart par exemple, à l'image du concert de Russian Circles.

Vous connaissiez ce groupe ?


Setlist non exhaustive du concert d'Explosions In The Sky
  • « Yasmin the Light »
  • « Last Known Surroundings »
  • « Catastrophe and the Cure »
  • « The Only Moment We Were Alone »
  • « Postcard From 1952 »
  • « The Birth and Death of the Day »
  • « Your Hand in Mine »
  • « Let Me Back In »
  • « The Moon is Down »

Quelques liens sur Explosions In The Sky :