28 septembre 2009

Insomnium - Across The Dark

Death métal mélodique / Doom
Finlande

Il s’agit là du 4ème album des finlandais. Après un "Above the Weeping World" génial, le groupe revient avec un disque suivant la même veine mais cette fois-ci plus doom. Il n’est donc pas étonnant qu’ils accompagnent Swallow The Sun en tournée. Tout comme son prédécesseur, "Across the Dark" s’ouvre avec une morceau-intro épique qui donne le ton. Entre riffs énergiques et mélodie doom, ce premier titre montre bien ce qui suivra dans les 7 prochains morceaux.

Le second titre est un bon témoignage de la capacité mélodique du groupe : les mélodies sont superbes et les riffs épiques. On pense parfois à Draconian. Suit "Where the Last Wave Broke". Les riffs sont tranchants et efficaces ; un couplet très mélodique doublé du chant clair de Jules Näveri (Profane Omen) montre le nouvelle voix (c’est le cas de la dire) empruntée par le groupe, ce qui n’est pas sans déplaire. En effet, le chant clair est une nouveauté pour le groupe. "The Horrowing Years", titre très doomy, peut surprendre par son refrain très (trop ?) mélodique, mais force est de constater que la qualité est là. "Against The Stream" ravira les fans des titres speed, hautement influencés par Dark Tranquility notamment. Encore une fois, les mélodies sont efficaces et riffées.

Quant à la batterie, elle surmène cymbales et grosses caisses pour ravir nos tympans. Un superbe refrain mélancolique accompagnés de claviers place ce titre parmi les meilleurs de l’album. Le titre suivant est une « ballade » (avec double grosse caisse tout de même) qui montre encore une fois la capacité d’Insomnium à produire des mélodies imparables. "Into The Woods" nous ramène vers des contrées plus speed, mais encore une fois ponctuées d’un refrain irréprochable et efficace, dont la mélodie est assurée par les guitares seules. Enfin, "Weighed Down With Sorrow" est le titre le plus doom de l’album. Tragique et enragé, il devrait plaire aux fans de Draconian. Il clôt magistralement l’album.

Voici donc un excellent disque aux compositions de grande qualité. Insomnium n’apporte rien de nouveau au paysage métal de la scène scandinave, certes, mais ce disque est tout de même d’une grande fraîcheur, riche en émotions et d’une qualité indéniable du début à la fin.

Références

Insomnium, Across The Dark. Candlelight Records, 2009.

Liens