30 juillet 2012

Concert Ministry - Bataclan, Paris - 28 juillet 2012

Salutations ! Comment allez-vous (depuis le temps XD) ? Je n'étais pas sûre de faire un article à propos du concert de Ministry au Bataclan le samedi 28 juillet 2012, mais que diable ! Je me lance.


Djerv, première partie endiablée de Ministry

Arrivée en retard, oubli d'un billet, rachat d'un billet pour pouvoir rentrer au Bataclan (soit dit en passant, merci monsieur le vendeur de billet de m'avoir prise pour une c*nne et de rire de mon malheur !), oubli de mon bracelet de force, presqu'oubli de mes bouchons d'oreille ! Tout va bien, tout ira bien. Mon c*l oui xD.

La première partie de la soirée, Djerv, selon le stand de merchandising ou j'ai acquis un superbe T-shirt de Ministry <3, avait l'air de déboiter. J'écoute d'une oreille seulement et recherche une place où l'on voit bien tout en profitant d'un son pas trop dégueulasse, mais pas trop dans ta face non plus. Dur, dur.

Une fois placée, l'attente se fait longue pour Ministry, THE groupe Metal Indus qui a fait des lives et des albums énormissimes ! (Même Rammstein s'est inspiré d'eux !). Bref. Je voulais les voir en live un jour dans ma vie. Voilà chose "faite".

Casey Orr - Basse

Ministry, un concert qui n'aurait pas dû se faire

Rien qu'à l'arrivée du groupe, ça sentait mauvais. Tous les membres étaient chauds, en parfaite santé si je puis ajouter. Pourquoi parler de leur santé ? Parce-qu'à côté d'eux, Al Jourgensen, chanteur et leader de Ministry, avait l'air d'une loque. Dès son arrivée, il a eu du mal à rejoindre son micro pour débuter « Ghouldiggers », intro du dernier album. Peu de temps après la seconde chanson - « No W » une de mes favorites :) - , j'ai compris à quoi servait la vidéo dans le fond de la scène, projetant les clips ou des images peu orthodoxes (Madonna c'est du pipi de chat à côté de certaines images de Ministry qui s'attaque souvent à Georges W. Bush, comme tout le monde le sait) : distraire le public du spectacle ahurissant qu'offre Al Jourgensen. Heureusement qu'il avait son support micro impressionnant pour se retenir de tomber constamment..

Mike Scaccia - Guitare
Gros concert depuis un moment, quelques points positifs

Mine de rien, j'ai capté quelques aspects positifs de cette soirée. Malgré tout. En premier, les jeux vidéo, c'est drôle et ça peut te faire rire à une soirée non gaming. Explications : j'ai joué à Borderlands avant d'arriver au Bataclan. Je joue un sniper. Une fois le concert commencé, j'ai capté dans la foule devant moi, un abruti en train de fumer. Quelle n'a pas été ma réaction ? Je me suis imaginé épauler mon fusil de sniper, zoomer sur la tête dudit étron fumant et faire un headshot !! xD ça m'a bien fait rire. Ensuite, après quelques bonnes résolutions et découvertes maquillages grâce à mon second blog, j'ai pu découvrir que faire des concerts, c'est super sportif en fait ! Et j'ai pu également tester la tenue de mon maquillage dans une salle blindée de gens, en sueur, et par temps chaud. Nickel :)

John Bechdel - Clavier
En bref, j'espère que le Bataclan pensera à rembourser les gens qui avaient acheté un billet pour ce soir-là (ou les revendeurs de billets, type Fnac), car c'était un peu lamentable comme prestation (juste au niveau chant, car le reste du groupe a largement assuré).

Setlist du concert de Ministry au Bataclan :
  1. Ghouldiggers
  2. No W
  3. Rio Grande Blood
  4. Señor Peligro
  5. LiesLiesLies
  6. 99 %
  7. Watch Yourself
  8. Life Is Good
  9. Waiting
  10. Worthless (sans chant...)