13 décembre 2009

Concert Swallow The Sun / Insomnium / Omnium Gatherum - Glazart, Paris - 10 décembre 2009

C’est un soir bien frais où je me rends devant le Glazart, qui ressemble à un préfabriqué près de la Porte de la Villette. Une file d’attente non négligeable attends avec impatience l’ouverture des portes. À l’intérieur, j’ai à faire à une salle de concert très sympathique qui promets un concert agréable. De plus, l’accueil est chaleureux et cordial, ce qui n’existe pas dans des salles comme La Loco ou L’Elysée Montmartre. Ce soir, la Finlande est à l’honneur ! Omnium GatherumInsomnium et Swallow The Sun sont réunis en concert.
Avant le concert d'Insomnium et Swallow The Sun, Omnium Gatherum

Pour ouvrir le bal, Omnium Gatherum (que je découvre) entre en scène et propose un death mélodique pas très loin d’Insomnium et de la scène suédoise affiliée à Dark Tranquility. Le son est très bon et les compos du groupe s’avèrent très intéressantes. Le public est très réceptif, d’autant plus que le chanteur sait mettre l’ambiance.

Place au concert d'Insomnium

Petite pause avant Insomnium ; je n’ai aucun mal à me placer devant la scène car il faut le dire, la salle est loin d’être pleine. C’est Insomnium eux-mêmes qui installent leur matériel. Les lumières s’éteignent et les voici sur scène. Au vu de l’ambiance, il est clair qu’une grande partie du public est surtout venu pour eux ! Le son est très très bon, ce qui nous permets de bien entendre les claviers. Le groupe commence par l’intro de leur dernier opus, « Across the Dark » et enchaîne avec le titre suivant, et aussi 1er single, « Down with the sun ». Durant le concert, ils joureront « The Horrowing Years », « The Killjoy », « Drawn to black », « Where the last wave broke ». Le chanteur bassiste sait parler au public et ses phrases en français sont acclamées. Ils entament l’intro de leur avant-dernier album « Above the weeping world » suivi du très attendu « Mortal Share ». Ils clôturent le concert très logiquement avec le superbe et épique « Weighed down with sorrow ». Le groupe quitte la scène, et là, surprise, le public les acclame avec une telle force que le groupe revient pour un rappel, « Devoid The Caring ». Fabuleux ! Insomnium nous a confirmé la qualité du groupe, et nous n’attendons qu’une chose, qu’ils passent en tête d’affiche !!

Tête d'affiche du concert ce soir : Swallown The Sun

C’est au tour de Swallow The Sun d’investir la scène. Ils commencent avec le premier titre de leur dernier album, « These woods breathe evil ». Le son est bon, mais les basses sont trop présentes et étouffent un peu les guitares, le chant et les claviers. Ceci n’entame pas la qualité de leur prestation en concert et le public headbangue en cœur. Ils interprèteront notamment « Sleepless swans » dont on retiendra le très beau final, « Don’t fall asleep » et « Out of this gloomy light ». Le chanteur de Swallow The Sun est discret, et c’est plutôt le guitariste compositeur, Juha Raivio, qui est au devant de la scène. A la fin du concert, le public en demande encore (moins que pour Insomnium malgré tout) et ils reviennent avec notamment « Swallow (Horror part 1) » et son final qui a fait bouger bon nombre de têtes.

Un magnifique concert d'Omnium Gatherum, Insomnium et Swallow The Sun

Ce fut une très belle soirée et un honneur de voir une si belle affiche en concert. On espère seulement que le nombre de présents (mais qui en voulaient !) n’empêchera pas les groupes de repasser par la France la prochaine fois. Car n’oublions pas que Swallow The Sun ont évité la France pour leur tournée pour « Hope ».

Que les absents sachent qu’ils ont eu tort !!! :-)